Marie-Laure Rolland – Luxemburger Wort(Luxembourg)

« … Ce premier long métrage de fiction impressionne dans l'ensemble par sa réalisation technique, en dépit de moyens limités (2,5 millions d'euros de budget). Le rythme des scènes, la caméra au plus près des acteurs, certaines transitions audacieuses ou plans percutants confèrent une réelle tension à ce film tourné en 16mm. Christophe Wagner prouve par là qu'il est un de ces réalisateurs sur lesquels le Luxembourg pourra compter à l'avenir... »