Luxembourg, USA

Christian Spielmann – de journal (Luxembourg)

« ...Einst ist nach 94' Laufzeit sicher: Christophe Wagner hat ein extrem interessantes Thema auf genauso flotte Art und Weise dokumentiert... »

Anne Garfunkel – La voix du Luxembourg (Luxembourg)

« Film épatant – même pour les non-Luxembourgeois et même pour les boudeurs de documentaires – Luxemburg,USA réserve des sourires, de l'émotion, des témoins fiers de leur héritage, une histoire universelle, un rythme enjoué... il a accordé un soin particulier à la beauté de l'image, au rythme et à la musique... »

Marc Thill – Luxemburger Wort (Luxembourg)

« … Christophe Wagner ging der Frage nach und hat seine Antwort in herrlichen Naturbilder von Carlo Thiel, untermalt mit Musik von André Mergenthaler und Giuliano Arpetti, eingebettet. »

Den neie Feierkrop (Luxembourg)

« ...Der Verdienst des Dokumentarfilms ist, dass es die Leute zeigt wie sie sind, waschechte Durchschnittsamerikaner mit ihren Alltagssorgen (wozu die Politik, der Irakkrieg und die Problematik der heutigen Immigration gehören)...das zeigt dieser sehenswerter Film »

Martine Reuter – Telecran(Luxembourg)

« ...das Resultat kann sich sehen lassen. Der Preisträger des « prix du jeune espoir » 2005 hat Zugang zur amerikanisch-luxemburgischen Gemeinschaft gefunden und einen äusserst sehenswerten Film gedreht. »

Philippe Colling – L'avenir (Belgique)

« Luxemburg,USA est un voyage dans le temps et aux Etats-Unis sur les traces de ces émigrés qui ont fui la pauvreté, parfois, la famine, pour la Terre promise... Ce déracinement, Christophe Wagner le raconte avec âme dans son premier long métrage... La citation de Walt Whitman que le réalisateur met en exergue traduit d'ailleurs magnifiquement le sentiment qui saisit le spectateur à la fin du film: ` Que sont devenus, les hommes et les garçons? Que sont devenus les femmes et les enfants? Ils sont vivants quelque part`, et nostalgie mise à part, c'est bien ce qui compte. »